Patrimoine naturel

Des atouts paysagers typiques

On dit du patrimoine naturel qu’il est un emprunt que les générations actuelles font à leurs enfants. Au Bizot la beauté des paysages, de la flore et de la faune qu’on peut y observer, font partie intégrante des attraits de la commune

Paysages typiques du Haut-Doubs, vert foncé des sapins et vert tendre des pâturages.

La commune du Bizot est nichée au creux d’une dense forêt de sapins de plus de 150 hectares, au pied d’un puissant relief. Cette matrice boisée est agrémentée de clairières et de larges espaces prairiaux où paissent des troupeaux de vaches montbéliardes. Dans ce paysage verdoyant nous sommes attentifs à préserver les murgers attestant du caractère ancestral de l’activité agricole sur le territoire, et les haies arborées qui font la typicité de notre environnement quotidien. Si on ajoute à tout cela la présence de fermes traditionnelles, on obtient un décor bucolique et caractéristique du Haut-Doubs que nous nous devons de protéger.

La position « en belvédère » de la commune lui permet de bénéficier de points de vue remarquables, par exemple depuis la Chapelle Notre-Dame de Lourdes, sur les paysages du Jura Suisse. Les entrées du vieux village sont aussi parties prenantes de l’image de marque du Bizot. 

Depuis la table d’orientation de la Chapelle Notre-Dame, vue imprenable sur la chaîne du Jura suisse.

Patrimoine naturel protégé

La Communauté de Communes du Plateau du Russey, dont fait partie le Bizot, est adhérente du Syndicat Mixte d’aménagement du Dessoubre (SMIX Dessoubre). Les actions entreprises pour la protection des espaces naturels de toute la zone comprennent notamment l’entretien et la valorisation du bassin versant du Dessoubre, la gestion des sites Natura 2000 se trouvant sur le territoire, ainsi que la lutte contre les pollutions toxiques affectant les cours d’eau. Le village du Bizot est d’autant plus engagé dans la promotion des bonnes pratiques et la sensibilisation aux risques écologiques qu’il détient plusieurs espaces naturels sensibles, dont il faut assurer la pérennité.

Au lieu-dit « Les Guillemins » se trouve une zone de prairies humides et de tourbières, partie prenante d’une des plus vastes tourbières de Franche-Comté. Cette zone, acquise en partie par le Département du Doubs en 2013, se situe à cheval sur les communes du Bizot et du Mémont.

Espace Naturel Sensible des Guillemins.

Par ailleurs au sud du Bizot se trouve une zone humide d’importance : « Les Belles Seignes », attenante à la commune de Noël-Cerneux, qui figure parmi les paysages de prairies humides les plus caractéristiques de Franche-Comté.

Promenade dans les splendides paysages du Haut-Doubs.

Sur le territoire du Bizot se trouvent deux espaces d’une superficie de plus de 50 hectares classés Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF).

Ils sont emblématiques d’un certain type de paysages protégés : « pelouses sèches », à savoir des milieux ouverts, au sol généralement sec, et « prés-bois », des prairies naturelles permanentes parsemées d’arbres ou d’arbustes.

Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Floristique et Faunistique s’étendant sur plus de 50 hectares.

Y sont répertoriées des espèces animales d’importance, comme les papillons Azuré du Serpolet (espèce protégée au niveau national) et Azuré du Genêt, qui vivent et se reproduisent sur la zone. On y recense également plusieurs variétés d’orchidées remarquables, dont certaines sont rares et protégées.

La petite Orchis Grenouille est l’une de ces belles plantes particulièrement fragiles.
Quant à l’Azuré du Serpolet, il fut l’une des espèces qui justifia la mise en oeuvre d’une zone protégée.